temp. max 26° | temp. min 11°
précipitations entre 20 et 70%
sortie en mer autorisée.
Habersham garde actuellement un doux temps d'été. Cependant, les vents se lèvent doucement et l'air reste très humide.
Storms and Saints n'est autre qu'un forum rpg city simple et sans chichis. Le but du forum n'est autre que de se faire plaisir, faire de nouvelles rencontres, de se poser un peu sans pressions ni prise de tête. Venez comme vous êtes, avec le personnage et l'avatar que vous souhaitez. Ce forum, on veut le construire et le développer avec vous. Ici, vous êtes à la maison.

plus de scénarios et pré-liens.

Partagez | 
 

 winters" coming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max Winters
- take me to your river -
avatar
› messages : 19
› pseudo : amzee

winters" coming   Mer 7 Nov - 18:06
max winters
29 ans | photographe | célibataire
ed westwick ♡ shell point


| we all know where the night goes
enfance inachevée. t’as d’jà oublié c’que ça fait, deux semaines de suite dans l’même lit, avoir quelqu’un qui vient t’embrasser le soir, te raconter une histoire à dormir debout en s’imaginant que ça t’fera faire de beaux rêves… t’as dix ans, t’es désabusé, tu pense que t’as raté un épisode dans ta propre vie… les accidents ça arrive, c’est c’qu’on t’a dit ce jour-là, pas trop de compassion, on t’a juste expliqué que la gentille dame des services sociaux allait t’emmener dans une famille, des gens très gentils apparemment. t’as cru que ça allait se passer comme elle l’avait dit, au lieu de ça y avait déjà quatre gosses dans la famille, des gosses perturbés, des gosses comme t’en avais jamais connu. on t’a dit de rester silencieux, de prendre une douche, on t’a donné du pain avec du fromage et on t’a dit que demain t’irait pas à l’école parce qu’il fallait t’inscrire, et que ça faisait chier… t’as vite compris. les semaines se ressemblent et on te dit qu’il faut bouger, qu’une autre famille va t’accueillir et une troisième et une quatrième… à chaque fois on t’dit « celle là ce sera la bonne », mais c’est jamais la bonne, parce que c’est pas la tienne. et un jour elle arrive, le visage un peu rougi par le froid de décembre, et elle te sourit, elle a l’air plus renfermée, plus timide que toi, alors ça va surement être différent. elle t’explique qu’elle avait un fils, qu’il a disparu, pas d’explication, elle te dit que tu peux l’appeler cora parce qu’elle veut pas qu’tu te sente obligé de l’appeler maman… tu te rappelle pas c’que c’est une maman de toute façon.

adolescence envolée. «  la vie est incroyable ! tu peux être qui tu veux ! » elle avait cet air rayonnant, elle se battait toujours, tu t’rappelle pas une journée l’avoir vue pleurer, ou l’avoir vue triste, esseulée, non elle a toujours ce sourire, parfois plus modéré, plus hésitant. elle te connait mais elle semble toujours hésiter avant de te dire certaines choses, comme si tu pouvais exploser à tout moment. mais tu n’explose jamais, t’es  une force tranquille, t’as pas envie de te fâcher, tu ressens les choses sans vraiment t’en rendre compte. « et si je voulais juste vivre.. me laisser vivre, tu me permettras de rester ? le temps de trouver ma voie ? » bien sur que oui, sa réponse se fit pas attendre, t’es son fils, elle est ta mère, t’as parfois l’impression d’avoir gagné à la loterie, la vie est simple, sans dorures, mais on s’en fou. les moments ensemble sont précieux, la vie te l’a appris et tu les chéris. « aussi longtemps que tu le voudras wini » elle t’appelle comme ça, comme si tu n’étais encore que le gamin pommé qu’elle a récupéré un soir d’hiver, t’es un adolescent, presque un adulte mais quand elle t’appelle comme ça tu t’sens à la maison et ça, ça vaut bien tous les surnoms pourris du monde.

adulte insoumis. t’as pas envie de photographier des idiots en robe de mariée et smoking, mais t’as besoin de gagner ta vie, tu fais c’que tu voulais, t’expose dans une galerie, t’as réalisé ton rêve mais tu dois manger, payer ton loyer… comme tout un chacun. t’aimes pas ça, tu veux faire de ta vie une passion, pas un calvaire. pourtant tu souris, et tu te plies aux exigences de ces gens fortunés, parce qu’on t’a recommandé et que malgré tout t’es doué. tu lui as dit de venir, comme à chaque fois, un bon repas à l’œil, de la musique, du champagne, elle est tellement à son aise dans ce genre de soirées mondaines, elle a grandi là-dedans, elle y a tourné le dos mais vous vous amusez de vous incruster dans ces lieux. elle croise parfois des gens qu’elle connait et toi tu la prends en photo, elle est ton plus beau modèle, elle a cette grâce que tu ne peux acheter ou créer, elle est parfaite. tu range ton appareil en fin de soirée, t’as la tête farcie, tu t’demande comment ils font pour être si peu naturels, surtout sur leurs propres photos de mariage, des souvenirs précieux… tu t’en fiche, tu vas la rejoindre, elle a l’air épuisée. « maman, on y va. » t’as qu’une hâte rentrer, tu la dépose, et tu rentres, t’aimerais encore vivre chez elle certains jours mais elle a tout donné pour toi, elle a l’droit à sa tranquillité.

fils endeuillé. saloperie de vie, saloperie de maladie. elle garde ce sourire, celui que tu connais depuis des années, celui que tu aime voir le matin au petit déjeuner, celui que tu as besoin d’entendre dans sa voix le soir avant de lui dire bonne nuit. tu regrettes de pas avoir été plus présents, de ne pas être resté près d’elle, elle t’a menti, elle a omis. mais tu lui en veux pas, t’es un gamin orphelin, un gamin sans parents, et elle doit t’annoncer qu’elle part là où tu n’peux pas la suivre… t’aimerais être à sa place, tu voudrais que ce soit toi et pas elle, tu voudrais tout effacer, réécrire l’histoire. et tu prends une photo d’elle, elle se sent lasse, affreuse, tu la trouve parfaite, tu l’aimes à en crever et t’as l’impression que tu vas crever avec elle… tu le voudrais, fini les conneries, fini de perdre ceux que tu aimes, elle est la dernière encore ici. elle te quitte, tu dois déposer une fleur, dire quelques mots, tu vois des visages inconnus qui se disent sa famille, qui te disent des phrases bateaux, qui te disent que tu peux les appeler si besoin, des gens que tu ne connais pas, que tu n’as même jamais vu en photo… elle a tiré un trait sur cette famille qui l’a fait souffrir, qui ne l’a jamais comprise, et tu en feras autant, tu enverras des fleurs à ses parents, chaque année à la date anniversaire de leur fille disparue, de ta mère quoi qu’en dise la génétique.

pseudo, prénom ▪️ amzee, amélia. avatar ▪️ ed westwick. type de personnage ▪️ inventé. avis, autres ▪️ superbe cet endroit, ça donne des envies que la neige tombe    crédits ▪️ tumblr.


Dernière édition par Max Winters le Mer 7 Nov - 18:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grant Martins
- hiding my heart -
avatar
› messages : 198
› pseudo : lucie, rivendell.

≈ KALEIDOSCOPE.
› contacts list:
› availability: available, fr [you ?]

Re: winters" coming   Mer 7 Nov - 18:12
ed omg ce choix. et puis l'emploi j'aime beaucoup.
Bienvenue parmi nous. I love you

_________________

- Nobody knows what awaits for the dead, some folks just believe in the things they've heard and the things they read.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sully Hensley
- every revolution starts with you -
avatar
› messages : 208
› pseudo : rhaenys (léa).

≈ KALEIDOSCOPE.
› contacts list:
› availability: available (3/3 free)

Re: winters" coming   Mer 7 Nov - 18:13
un photographe, je pense qu'on pourra trouver un lien I love you
très bon choix,
bienvenue parmi nous I love you

_________________

— together, they are as powerful as the ocean and the ocean is fucking angry —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Winters
- take me to your river -
avatar
› messages : 19
› pseudo : amzee

Re: winters" coming   Mer 7 Nov - 18:15
grant, merci beaucoup
n'parlons pas de james quoi

sully, merciiii
avec grand plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sully Hensley
- every revolution starts with you -
avatar
› messages : 208
› pseudo : rhaenys (léa).

≈ KALEIDOSCOPE.
› contacts list:
› availability: available (3/3 free)

Re: winters" coming   Mer 7 Nov - 19:34
tout est bon, je valide I love you
le personnage est touchant je trouve I love you

_________________

— together, they are as powerful as the ocean and the ocean is fucking angry —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Winters
- take me to your river -
avatar
› messages : 19
› pseudo : amzee

Re: winters" coming   Mer 7 Nov - 19:40
Merci ma belle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
- -


Re: winters" coming   
Revenir en haut Aller en bas
 
winters" coming
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Coming soon... SPACE HULK !!
» 1.13 is coming soon???
» The Coming Storm (OSG)
» WoW : Coming in November - Scourgewar
» Greshnark coming

storms and saints. :: (so it goes) :: southern man :: holy ground
Sauter vers: